Café du Commerce
Accueil > Blog > Cacas nerveux > C’est Pasqua qui le dit

C’est Pasqua qui le dit

06-10-2007

Je ne pense pas être, d’une façon générale, un admirateur inconditionnel de Jean-Pierre Raffarin.

Je le suis encore moins, de Charles Pasqua.

C’est justement ce qui m’attriste le plus, dans cette lamentable affaire d’ADN : que même ces hommes-là, qu’on ne peut soupçonner d’être de gauche, aient tiré aussi la sonnette d’alarme et tiré ainsi contre leur camp. C’est bien le symbole d’un dérive plus qu’inquiétante, des individus actuellement au pouvoir.

« Le choix des tests ADN n’est pas acceptable. Cela rappelle de mauvais souvenirs, à nous gaullistes. On sait l’usage qu’ont fait les nazis de la génétique. » (Pasqua).

Il n’est pas besoin de prendre l’accent de Fernandel pour s’en convaincre, que l’on soit gaulliste ou non.

Donc c’est fait, voté, avec plus ou moins de compromis - compromissions (Raffarin et Pasqua, qu’ont-ils voté ?) et nous voilà embarqués.

Dans le même temps, je pense à ce que m’a raconté cette semaine le père d’un enfant mort de leucémie (et que je n’ai pas les moyens de vérifier, mais ça semble plausible) : sur le nombre de personnes qui se déclarent volontaires pour un don de moelle osseuse, et sur lesquels on prélève un échantillon de sang pour analyses, seul un tout petit nombre d’échantillons sanguins serait réellement analysé, parce que c’est trop cher et que les hopitaux n’en ont pas les moyens. Les autres resteraient donneurs virtuels, donc totalement inutiles.

Cette génétique-là, celle qui sauve, n’a pas d’argent. La génétique au service d’une politique abjecte et raciste, qui évoque (et c’est Pasqua qui le rappelle) les heures les plus sombres, celle-ci en aura, puisque les tests ADN seraient gratuits. Or les deux coûtent à peu près le même prix.

Mais bon, ça n’est pas cette question d’argent qui est la plus grave. Le plus inquiétant, finalement, c’est que la grande frousse de 2002 n’a servi à rien, qu’à mener au pouvoir ces gens qui mettent en application des idées, que les autres n’auraient même pas osé exprimer.

Pas de photo aujourd’hui, le sujet ne s’y pte pas trop, mais il y en a plein au photo-blog, qui ne servent à rien... servez-vous largement.