Café du Commerce
Accueil > Photo > Ces petites choses > Maison fermée

Maison fermée

19-04-2016

Ces photos étaient dans le dossier « à publier » depuis un bon moment, et puis je n’arrivais pas à me décider, peut-être parce que j’ai déjà parlé à plusieurs reprises de cette maison, peut-être parce que ce ne sont pas des photos extraordinaires — mais je ne publie pas que des photos extraordinaires loin s’en faut.

Peut-être aussi parce que ce sont mes petites histoires à moi, pas forcément partageables : les enfants m’ont bien assez taquiné, avec ces pélerinages à répétition qui les ennuyaient, eux qui n’en avaient pas les clés, autour de cette maison abandonnée dans sa jungle, à 150 mètres de la plus belle plage du monde.

Il y a quelques temps mon frère Pierre — mais lui ne s’expose pas sur le web — nous a envoyé un diaporama assez magique sur cette maison et nos souvenirs, avec des photos faites par mon père. Mais il restera dans le cercle familial.

Et puis ce week-end c’est mon frère François qui s’est soumis à son tour au rituel, et a publié cette vidéo qui montre et dit plus ou moins la même chose, avec sa vision et ses mots à lui :

Celle-ci c’est la seconde version de la vidéo, avec une musique de Dominique Pifarély ; la première version, montée sur le prélude « Des pas sur la neige » de Debussy, ayant été bloquée par Youtube pour des questions d’ayants-droits (Debussy est mort en 1918, mais bon, business is business). Le changement de musique l’a fait passer de la sourde et lancinante monotonie mélancolique du prélude, à une ambiance plus onirique et hitchcockienne. Ça se tient aussi.

Du coup, me suis demandé si j’allais quand même mettre ces photos sur le blog, au risque de paraître jouer au suiveur. Mais ça ne serait pas la première fois, on est familiers de ces jeux de ping-pong web avec le frangin. Et puis ces souvenirs, ces émotions, on sait qu’on les partage identiques à 98%.

L’autre risque, c’était que ma petite photo (j’en ai mis deux, quand même, pour faire poids...) fasse un peu cheap à côté de sa belle vidéo avec texte et musique. Et pas envie d’écrire encore sur le sujet ; plus rien à ajouter, et je le ferais moins bien.

Ce qui m’a décidé, finalement, c’est en revoyant les photos, ç’a été de me dire que la photo, en noir et blanc argentique, si elle est moins descriptive, porte peut-être malgré tout en elle une poésie différente. Et qu’au final les deux peuvent se compléter et s’éclairer.

Juste une vieille petite maison sous les pins et les chênes, fermée à tout jamais, avec tous nos jouets et souvenirs de vacances de gosses dedans.

JPEG - 275.3 ko
Vendée, 2015
JPEG - 292.1 ko
Vendée, 2015

Photo(s) J.Bon, licence CC-BY-NC-SA
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0